Fight Aids Cup 2020 : une première édition réussie

10/04/2021

quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do

Comme chaque année, le traditionnel match de football entre l’équipe des Barbagiuans et celle du cirque va avoir lieu. En janvier 2020, et pour la première fois, la rencontre rebaptisée Fight Aids Cup était au profit de l’association monégasque de lutte contre le VIH, Fight Aids Monaco. Plusieurs grands noms du football étaient présents dans les deux équipes, de quoi attirer quasiment 600 personnes au Stade Louis-II.

Retour sur un évènement exceptionnel, qui en appelle d’autres.

Pour la première fois depuis près d’une décennie, l’équipe du cirque a remporté la partie il y a deux ans devant celle du Prince Albert II, les Barbagiuans. Après un score de parité au bout du temps règlementaire (1-1), c’est la fameuse séance de tirs au but qui a permis de départager les deux formations, dans le froid du Stade Louis-II. Mais l’essentiel était ailleurs : « Notre principal objectif était de faire une grosse communication pour Fight Aids Monaco, par le biais du sport et d’un match de charité », avait déclaré Romain Goiran, co-organisateur de l’évènement et joueur des Barbagiuans. « L’important c’est que les gens viennent s’amuser. Tous les sourires, cette bonne humeur… Le public et les acteurs de la partie sont satisfaits. Nous avons pu récupérer des gains importants pour l’association. Le pari est gagné ». Pour Louis Ducruet, co-organisateur et aussi joueur des Barbagiuans, la soirée était l’occasion de promouvoir l’association de la princesse Stéphanie, à sa manière. « Je voulais amener un soutien à ma mère en essayant de récolter des fonds pour Fight Aids Monaco. C’était important pour moi d’apporter ma pierre à l’édifice en utilisant un domaine que je connais bien, le football. » Pour lui, la présence de certaines légendes d’un sport, qui reste indiscutablement le plus populaire au monde, a également fortement contribué au succès de cette première édition de la Fight Aids Cup. « Ça n’a pas été dur de les convaincre de venir. Ils étaient tous très motivés. Leur participation a attiré du public dans les tribunes, c’était l’un des principaux objectifs. » Un enthousiasme que la princesse Stéphanie avait également voulu partager : « C’est une excellente idée de mélanger le cirque et le football pour la bonne cause », avait-elle affirmé. La présidente de l’association Fight Aids Monaco a aussi rendu hommage à la démarche effectuée par son fils. « Je remercie Louis d’avoir pris cette belle initiative. La soirée a été une vraie réussite. »

Des joueurs de renom présents

Plusieurs anciennes gloires du club de la Principauté étaient de la partie. Outre Sébastien Squillaci, Didier Deschamps, Gaël Givet, Andrea Raggi ou Manuel Dos Santos, la présence de Ludovic Giuly a été très appréciée des fans de l’ASM. Une occasion pour lui de fouler une fois de plus la pelouse du Louis-II, qu’il connaît si bien : « C’est toujours une fierté de pouvoir jouer sur ce stade où j’ai eu la chance de gagner des titres », déclare — t-il. Pour Jean Petit, entraîneur des Barbagiuans et ancien membre de l’équipe, ce match de charité a été l’opportunité de retrouver des joueurs qu’il a pu côtoyer au travers de sa carrière professionnelle, dans un contexte bien différent. « C’était d’un honneur de représenter l’équipe dans laquelle j’ai joué, mais aussi de pouvoir entraîner d’anciennes gloires avec qui j’ai eu le privilège de partager de grands moments, parfois au sommet du football européen. » Du côté du cirque, d’autres personnalités étaient dans l’effectif, de quoi élargir le panel de stars du ballon rond, déjà rassemblées pour fêter la première édition de la Fight Aids Cup. Mis à part Patrick Vieira, Sébastien Frey, William Gallas ou Olivier Dacourt, Laure Boulleau, joueuse professionnelle retraitée et aujourd’hui consultante à Canal+ n’a pas hésité à témoigner du plaisir ressenti en participant à une telle rencontre. « C’était un très bon moment, qui permet de retrouver des sensations après avoir arrêté. Au travers de cette manifestation, les valeurs du sport ont également pu être mises en avant, c’est très important. »

Le 24 janvier 2022, la Fight Aids Cup fêtera son deuxième anniversaire. Retardé d’un an par la pandémie de COVID-19, l’évènement caritatif, tant attendu et notamment par les chanceux déjà présents pour la première édition, fera donc son grand retour, au Stade Louis II.

La soirée, toujours placée sous les valeurs du sport et de la convivialité s’annonce une nouvelle fois palpitante, et risque fortement de ravir les passionnés de football qui viendront y assister…