La FIGHT AIDS CUP est de retour

01/10/2022

Le 24 janvier prochain, à 18 h 30, le Stade Louis II sera le théâtre, pour la seconde fois, d’un match de charité opposant l’équipe du Prince Albert II, les « Barbagiuans », à celle de la Princesse Stéphanie, le Cirque FC. Une rencontre qui sera au profit de l’association de lutte contre le VIH, FIGHT AIDS Monaco. 

Forts du succès de la première édition il y a deux ans, les organisateurs ont décidé de surfer sur la vague pour définitivement faire de cet évènement un incontournable du paysage sportif monégasque. Et pour cause… les différentes personnalités du ballon rond, qui vont de nouveau constituer (en grande partie) les deux formations cette année, devraient largement satisfaire le public présent pour assister à cette belle rencontre. « Dans les premières années après la création de ce match, seule notre équipe était renforcée par d’anciens joueurs professionnels, il fallait permettre au Cirque FC d’en faire autant, afin d’attirer plus de public, des sponsors… Cette année encore, les légendes du football ont de nouveau répondu présentes, dans les deux formations. Nous avons le soutien inconditionnel de tous ces joueurs et notamment de Sébastien Frey, capitaine du Cirque Fc, qui nous a facilité la venue de certains de ces amis. Nous sommes ravis », déclare Louis Ducruet, président des « Barbagiuans ». La soirée, animée par l’ancien journaliste de BEIN SPORTS (entre autres) Alexandre Ruiz, sera donc l’occasion pour les fans de revoir certaines gloires du football local et international, dans un contexte aussi bien sportif que caritatif. 

BARBAGIUANS VS CIRQUE FC, une rencontre historique devenue FIGHT AIDS CUP

Après avoir rendu officielle cette équipe (qui existe pourtant depuis plus de 40 ans, créée par le Prince Albert II), Louis Ducruet avait pour objectif de donner un nouvel élan à la rencontre historique des « Barbagiuans » face au Cirque FC, en la rebaptisant FIGHT AIDS CUP. Un projet cohérent qui permet, une fois de plus, d’établir un lien direct entre le sport et les valeurs caritatives. « Avec mon associé Romain Goiran (qui est un enfant des Barbagiuans), nous avons décidé d’officialiser ce match pour pouvoir aider l’association de ma mère, FIGHT AIDS MONACO. Lorsque cette partie avait lieu au stade de Cap d’ail, en catimini avec le festival du Cirque, de grands noms du football étaient déjà conviés. Nous avions trouvé cela dommage de ne pas faire profiter le potentiel d’une telle manifestation sportive à une œuvre de charité », poursuit Louis Ducruet. Au regard notamment du casting proposé, aux moyens déployés, les ambitions du neveu du Prince Albert II, à l’aube de l’évènement, sont claires. « Nous espérons que la soirée sera une réussite globale, avec une mobilisation du public doublement importante par rapport à 2020. Cela engendrera des bénéfices multipliés par deux pour FIGHT AIDS MONACO. Là est notre plus grand souhait. »

Des joueurs de renommée mondiale présents 

Outre les stars déjà conviées en 2020 et encore dans l’équipe des « Barbagiuans » cette année, comme le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps, d’autres légendes viendront apporter leur pierre à l’édifice. Parmi eux, l’ancien numéro 6 de l’équipe de France, Youri Djorkaeff. Champion du monde 1998 et champion d’Europe 2000 notamment, il fait partie de ceux qui vont tenter de permettre aux « Barbagiuans » de retrouver le chemin de la victoire, après la défaite aux tirs au but concédée il y a deux ans. Malgré cela, le compétiteur qu’il est reste conscient que les enjeux de la FIGHT AIDS CUP dépassent largement le cadre du terrain. « C’est important que les légendes se mobilisent pour donner de l’élan et de la force à cette association. Il faut que chacune des personnes présentes pour cet évènement apporte sa pierre à l’édifice, le public, les joueurs, les partenaires… afin de mettre en avant un beau message de soutien et de solidarité », déclare-t-il. Celui que l’on a l’habitude de surnommer « le Snake » ajoute. « On connait la force du football, l’impact qu’il peut avoir sur des sujets de société ou pour ce genre de cause. Les sportifs sont devenus des ambassadeurs, ils doivent utiliser cette notoriété pour passer les bons messages. »

Ancien joueur du club de la principauté notamment, il est désormais très fier d’intégrer l’équipe des « Barbagiuans » du Prince Albert II, avec qui il entretient, depuis son passage à Monaco, de très bonnes relations. « J’ai toujours eu de très bons rapports avec le Prince Albert II, c’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup. J’avais 21 ans quand j’évoluais à Monaco, il était souvent avec nous dans le vestiaire pour nous encourager. Aujourd’hui, je fais partie de ceux qui représentent l’équipe qu’il a lui-même créée… C’est une fierté, j’ai l’impression d’être dans la suite logique des choses. Pour cela comme pour l’association, c’était important pour moi de répondre présent. »

Ce match est également l’occasion pour lui de revoir certains joueurs qu’il a eu la chance de côtoyer pendant sa carrière professionnelle, avec qui il a partagé des émotions indescriptibles, notamment à l’échelle mondiale. Des retrouvailles sur le terrain, quelques années après, dans un contexte complètement différent. « C’est un plaisir qui commence déjà dans le vestiaire, ça va chambrer, rigoler… les premiers pas sur la pelouse, les premiers gestes, l’échauffement… retoucher le ballon. Il y a toujours le petit truc qui unit tous les anciens, cette étincelle de celui qui a connu le haut niveau. Avec certains des membres de mon équipe, nous avons des souvenirs communs impérissables, c’est aussi pour cela qu’il est agréable de se retrouver. Et puis… ça me ferait plaisir de remarquer un but au Stade Louis II, j’ai ça dans un coin de ma tête. »

Des personnalités telles que le pilote monégasque de Formule 1 Charles Leclerc ou l’un des neveux du Prince Albert II, Pierre Casiraghi, seront également de la partie, pour venir compléter un effectif qui a déjà fière allure. 

Le sport au service des valeurs caritatives

Comme son nom l’indique, la FIGHT AIDS CUP va, une nouvelle fois, être l’occasion de faire un important coup de projecteur sur l’association de lutte contre le VIH, FIGHT AIDS Monaco. Fondé par S.A.S la Princesse Stéphanie en 2004, le groupe cherche notamment à être présent quotidiennement aux côtés de ceux qui souffrent, et qui ressentent le besoin d’être accompagné. Au terme de cette soirée mêlant spectacle, talent et convivialité, les bénéfices récoltés par les « Barbagiuans » seront intégralement reversés à FIGHT AIDS Monaco (l’entrée sera gratuite pour les enfants de moins de 12 ans, 5 € pour les jeunes de 12 à 18 ans et 10 € seront demandés pour les adultes). Au-delà de cet apport financier, l’évènement représente surtout une opportunité de sensibiliser les participants comme le public, à une cause qui nous concerne tous. « Cette idée originale de Louis Ducruet a été pour nous un honneur. C’est magnifique de voir son nom lié à une telle manifestation sportive, la FIGHT AIDS CUP. Associer le sport à cette lutte est un témoignage fort de soutien aux personnes vivant avec le sida. Il s’agit surtout d’un moment unique pour passer un message de prévention », déclare Hervé Aeschbach, coordinateur de l’association FIGHT AIDS Monaco. Il ajoute : « La participation de ces célébrités du football à ce match démontre leur disponibilité pour combattre le VIH et leur solidarité autour de LL.AA.SS. le Prince Albert II et la Princesse Stéphanie. Leur présence aidera fortement à toucher leurs fans sur les valeurs humanistes défendues par cette belle soirée. »

Les « Barbagiuans de Monaco » comptent sur votre mobilisation pour soutenir la lutte contre le VIH, au travers de votre présence à la deuxième édition de la FIGHT AIDS CUP, au Stade Louis II. Une soirée où le sport, la convivialité et la bonne cause ne feront qu’un…

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter via cette adresse : info@barbagiuansmonaco.mc